actuImage.php

Barrage - À ça près…

Barrage - À ça près…

Publié le 27/05/2012

Le Racing Metro 92 s’est incliné (17-13) face au Rugby Club Toulonnais lors de la rencontre de barrage qui opposait les deux formations ce samedi au stade Mayol. Après avoir rendus une très belle copie en première mi-temps, les Ciel et Blanc ont échoué lors du second acte voyant les Varois passés devant au score à quelques minutes du terme de la rencontre.

 

Que de regrets. À quelques centimètres près… Un poteau sur une pénalité de Juan Martin Hernandez. Quelques longueurs de ballon sur un nouveau coup de pied de Jonathan Wisniewski. Voilà, ce match de barrage s’est joué à peu de choses près. La qualification envolée sur la rade, les Racingmen ne peuvent que se féliciter malgré tout d’une copie rendue de haute volée. Il s’en est fallu de peu pour que les Ciel et Blanc ne continuent leur parcours en Top 14.

 

Et pourtant… Tout avait si bien commencé. Ténacité, soif de vaincre, agressivité, discipline s’avéraient être les maîtres mots de la première mi-temps de ce match de barrage côté Racing Metro 92. Dès l’entame de la rencontre, Jacques Cronje, en bon capitaine, et ses coéquipiers marquaient le fer en imposant un défi physique digne du rendez-vous. Gros engagement, libérations rapides du ballon et occupation du terrain faisaient recette côté francilien. Et c’est ainsi que Benjamin Fall, sur une inspiration de Sébastien Descons, venait aplatir sous les poteaux varois, faisant de Mayol une forteresse silencieuse. Lors de ce premier acte, le Racing Metro 92 avait décidé de laisser jouer les Toulonnais. Ils s’en tenaient rigueur et le démontraient aux 14 061 spectateurs en proposant une défense intraitable qui avait décidé de ne pas aller aux contests. Mais, en cette fin de mi-temps, les jambes se voulaient lourdes alors que dans le même temps les assauts toulonnais se montraient plus expressifs, explosifs. Le Racing voyait la première mi-temps se clôturer avec dix longueurs d’avance sur le RCT (13-3).

 

Et c’est alors, dès l’entame du second acte sifflé, que ce dernier déployait tout son jeu entrevu en fin de première période. À peine débuté donc, le second acte voyait les joueurs de Bernard Laporte insister offensivement. Van Niekerk échouait à cinquante centimètres de l’en-but Ciel et Blanc grâce à un placage in extrémis de Benjamin Fall, auteur d’une belle sortie. Toulon insistait mais peinait à récoler au score, la faute à un Jonnhy Wilkinson peu inspiré et auteur d’une seule pénalité sur cinq tentatives. Mais les "rouge et noir" peuvent se targuer de disposer d’une autre gâchette. Et Matt Giteau, 92 sélections sous le maillot australien, suppléait parfaitement l’ouvreur anglais. Score recollé (13-9), grâce à deux coups de pieds du centre toulonnais (59’ puis 63’), les hôtes de ce barrage tentaient vainement leur chance et trouvaient l’ouverture à la faveur d’une percée de Smith. L’ailier du RCT transperçait la défense Ciel et Blanc, jusque là intraitable, et donnait à Steffon Armitage (66') qui n’avait plus qu’à aplatir dans l’en-but. Il en était trop pour le Racing qui bénéficiait donc de deux pénalités. Le manque de réussite empêchait les Ciel et Blanc de retrouver, pour la deuxième année consécutive, le dernier carré du Top 14. À l’issu de la rencontre, Pierre Berbizier déclarait : "On a été acteur en première mi-temps, spectateur en deuxième". La déception prédomine. Les regrets règnent.

 

 

 

FEUILLE DE MATCH

 

RC TOULON v RACING METRO 92

 

Top 14 - Barrage

Stade Félix Mayol

Arbitre: M. Raynal

Temps : Bon

Terrain : Bon

 

 

Les équipes:

 

RC Toulon : Rooney – Lapeyre, Bastareaud (Messina 71’), Giteau, Smith – Wilkinson (o), Tillous-Borde (m) – Fernandez-Lobbe, Armitage, Van Niekerk (c) (Gunther 53’) – Shaw (Samson 57’), Botha – Kubriachvili, Ivaldi (Orioli (41’), Lewis-Roberts.. 

 

Entraîneurs : Bernard Laporte, Olivier Azam, Pierre Mignoni, .

 

 

Racing Metro 92 : Steyn – Fall (Vakatawa 60’), Chavancy, Estebanez (Wisniewski 73’), Imhoff – Hernandez (o), Descons, (m) (Lorée 68’) – Cronje (c), Battut, Leo’o (Galindo, 60’) – Van der Merwe, Nallet (Ghezal 77’)  – Tuugahala (Sa 51’), Noirot (Bianchin 77’), Brugnaut (Ben Arous 68’).

 

Entraîneurs: Pierre Berbizier, Gonzalo Quesada.

 

 

 

Evolution du score:  0-3, 0-8, 0-10, 0-13, 3-13 – MT – 6-13, 9-13, 14-13, 17-13.

 

 

Les points:

  

 

RCT

 

Essai : Armitage (66’).

Transformation : /

Pénalité : Wilkinson (36’), Giteau (59’, 63’, 80').

Drop : /

 

RM 92

 

Essais : Fall (27’).

Transformation : Descons (27’).

Pénalités : Steyn (16’), Descons (33’).

Drop: /

 

 

 

Les cartons:

 

RCT

Jaune: /

Rouge: /

 

RM 92

Jaune: /

Rouge: /

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 09/06/2012 par ceusette
@ paceload. En effet, ce serait assez cocasse. Surtout de l'entendre crier encourager ses joueurs... Sauf que ce sera pour ceux d'en face !
Le 02/06/2012 par paceload
Ceusette ,je suis d'accord avec ton post mais je ne suis pas un anti berbizier basique pour reprendre ton expression , mais c'est pas possible de continuer de la sorte à moins d'etre aveugle et idiot ..... apres il faut s'avoir lire un match et le voir à la manoeuvre pour s'en rendre compte . le nombre de fois ou j'ai fais preuve de clémence vis à vis de lui ....depuis ces années même ici je l'ai defendu contre vents et marées...... le plus marrant serait que le Munster joue contre le racing et qu'ils gagnent contre nous avec un éventail de combinaisons des 3/4 irlandais entrainés par Mannix.........
Le 02/06/2012 par ceusette
Je suis à 110% d'accord avec paceload! Cependant, je tiens à dire que je ne suis pas un "anti-Berbizier" basique! Au contraire, j'étais a priori plutôt fier qu'il entraîne le Racing à Colombes... Il a été un immense joueur. Mais ces trois premières saisons de top 14 ont montré ses limites d'entraîneur... L'équipe n'a pas vraiment progressé, en termes de jeu. Et ce n'est pas la peine d'espérer quoique que soit pour la h-cup, si on continue à développer (ou ne pas développer) ce type de jeu. Toutefois, notre entraîneur m'a surtout déçu cette année. Ce n'est pas tant les résultats, mais le mode de gestion des effectifs qui m'a choqué. Avec Simon Mannix, je trouvais qu'ils formaient un duo plutôt complémentaire. On a souvent critiqué la médiocrité du jeu des 3/4 du Racing, sous-entendant que c'était Mannix qui n'était pas très bon... Depuis qu'il est parti, et avec le matos que l'on a cette année à l'arrière et au centre, il n'est plus exact de dire que le Racing est une équipe avec des avants... Malgré tout, le système de jeu du Racing n'a pas vraiment progressé... A l'arrière, c'est toujours aussi pauvre, malgré d'e réels talents individuels... Cherchez l'erreur... Mais surtout, ce n'est ni le style, ni la sévérité apparente de Berbize qui me gêne, que je sache, Lagisquet, voire même Galthié, ne sont pas des tendres non plus... Mais ce sont les petites "magouilles", les favoritismes... Et cette incapacité à accepter la moindre contradiction... Au fond, le manque de discernement entre le personnel et le professionnel. Auparavant, je croyais vraiment qu'on pouvait arriver en finale, maintenant, j'ai des doutes... Et je vois que je ne suis pas le seul. Or, le Racing a besoin d'un palmarès pour fédérer les Franciliens à cette équipe. Et je tiens à finir que tous les supporteurs qui critiquent ici, ne le font pas par gaieté de coeur, ils aiment tous leur club, et ils espèrent tous voir une coupe revenir au maillot ciel et blanc. Moi, je ne me ruine pas forcément en billets (même si j'assiste à tous les matchs, ou presque), mais surtout en produits dérivés du Racing, j'en offre à ma famille, mes amis... Mais on ne peut pas continuer de la sorte. Car on finira tous par se lasser.
Le 02/06/2012 par paceload
Flag C&B92 , encore une fois je suis d'accord avec ton post , le contenu de tes messages ....je fais la même chose , j'essaie de faire venir du monde aussi à YDM et il m'arrive de venir seul aussi tout comme toi....mais avec le jeu dU rACING DE CETTE année il était difficlile de convaincre. Attention quand même car si on repart sur les mêmes bases de la saison précédente ce sera grave et je ne l'espere pas du tout. on peut supporter un club et etre en désaccord parfois , c'est du bon sens surtout quand c'est pour le bien de celui ci. je le dis d'autant plus facilement que je me suis réabonné mais de l'entraineur je n'ai plus confiance ,quoiqu'il arrive ..... Je l'ai soutenu par respect vis à vis du president en tant que supporter mais maintenant c'est fini il a mangé 10 fois son crédit ! Moins il aura de decisions à prendre mieux ce sera pour le club , avec un entraineur genre Galthié ou un autre cohérent , nous aurions déjà jouer une finale au stade de france.Regardez le travail d'autres entraineurs comme les compères de Castres ou les 3 ans de Brunel à Perpignan hein regardez regardez .....Lagisquet et Delmas à Biarritz combien de finales?
Le 02/06/2012 par Flag C&B92
En tout cas, l'année prochaine, il faudra séduire et conquérir de nouveaux supporters, voire les ré-conquérir ! Il y aura je l'espère une stratégie marketing (promo sur les prix des places, invités spéciaux... que sais-je encore ?), et aussi une stratégie sur le terrain pour un jeu plus convaincant. Je fais de mon mieux de mon côté, je secoue mes collègues et amis pour venir à YDM, mais il m'arrive malgré tout d'y aller seul parfois ! Il faut que le RM92 se façonne une image un peu plus attractive, parce que je crains que le futur stade apparaisse clairsemé la plupart du temps ! Bon allez, bonnes vacances à tous ceux qui postent sur ce site, et avec qui il est très agréable de dialoguer !
Le 01/06/2012 par Nassau
Merci Paceload de me faire part de ton avis...Le cas Hernandez sera intéressant à suivre : je note que pour la tournée de l'edF en Argentine, dans un monde idéal, le 9,2, et 15 joueront en bleu (de France) en Amsud et en Ciel et blanc à la rentrée !
Le 01/06/2012 par paceload
Nassau je te reponds (à mon avis) : _Durant : le courant n'est pas passé entre lui et Berbizier donc c'etait foutu pour lui vu que Pierre Berbizier est rancunier. Il a fait pourtant une bonne première saison puis il a du faire parti de la fronde cet hiver forcément ça n'a rien arrangé pour ce futur ds club et donc il a préféré partir mais en terme de recrutement c'est un échec . _Hernandez n'est pas ou plus un joueur determinant , Mr Lorenzetti est aveuglé par ce joueur et Berbizier ne fait pas toujours de bons choix , il peut partir quand il le veut . _Lorée a sa part de responsabilité ds son départ , il a eu souvent sa chance mais il n'a pas toujours été à la hauteur donc la je ne fais pas porté la responsabilité au club. _Pour l'année suivante moins Pierre Berbizier rentrera ds le sportif de haut niveau mieux ce sera , on ne peut pas continuer comme ça à moins d'etre aveugle apres Mr Lorenzetti fait parti d'une génération ou désavoué un chef lui est peut etre diffcile et sacrifié un subalterne lui est plus facile genre Simon Mannix ou un joueur ou d'autres. peut etre ferons mieux . je suis vif car j'en ai marre c'etout , et je suis abonné depuis 5 ans , donc j'ai bien le droit de donner mon avis , ce club m'appartient aussi , je viens à Colombes depuis 1987 . franchement quand on peut lire ds le Midol lundi dernier le titre en apres match de Toulon_racing COATCHING PERDANT , il y a de quoi avoir honte apres si tout le monde s'en fiche et ben c'est triste la saison precedente c'etait pareil à Marseilles
Le 31/05/2012 par ceusette
@loseve, pas de souci pour les "fautes", on est plus d'un ici, je crois, à apprécier la verve dans vos messages! Et je serai vraiment d'avis que ce soit vous qui écriviez les compte-rendus de match! En effet, parfois, le style des rapports de match (je ne parle même pas du contenu) n'a pas toujours été à la hauteur. En effet encore, c'est vrai que nous sommes assez peu à commenter l'actu du Racing. C'est d'ailleurs la même chose sur d'autres sites défiés au rugby, même si c'est un peu mieux sur Facebook. Et je crois que l'affaire Chabal n'a rien arrangé. De ce point de vue là, le RM92 n'a pas encore réussi ce qu'a fait le Stade Français. Il peine à se faire connaître et aimer. Sans doute, le rugby reste encore un peu "provincial", c'est-à-dire qu'il est plus difficile de s'identifier à de grandes villes comme Paris ou Lyon. Au moins, la teneur des commentaires est plutôt de bonne facture. La qualité compense la qualité (je dis cela par consolation) Nassau a raison de poser ces problèmes. On pourrait ajouter à la liste des interrogations: quid Boussès, quid Vaquin ?Pourquoi payer tant de joueurs si on les utilise pas?... Même quand ils sont performants? Cela laisse songeur quand on pense que presque la moitié des effectifs du Racing va partir... Quelle équipe, quel type de jeu va-t-on avoir le droit la prochaine saison?... Pour moi, sans François Steyn à l'arrière, cela va être compliqué. A moins que Fall ne se blesse pas! A propos de Lorée, il faudra voir comment il se comporte au SUA. Là encore, à quoi bon former des joueurs, si ce n'est pour ne pas les utiliser? En effet, il est juste de se demander si la prochaine saison va être une nouvelle saison de "transition"?...
Le 30/05/2012 par Nassau
Je crois que nous pourrions avoir droit à une sorte de "banquet républicain" virtuel, où "on se dirait les choses" pour reprendre l'expression des vestiaires, entre amoureux du Racing. Mes questions : - 1° Que s'est-il passé avec Durand ? - 2 °Hernandez a-t-il tjrs son avenir devant-lui ? -.3° Avec tous les départs -dont celui que je regrette infiniment de M.Lorée- 2012-2013 ne sera-t-elle pas une quatrième saison de transition ? je veux dire : quels arguments peuvent m'assurer que cette fois-ci, enfin, notre équipe jouera le titre ?,
Le 30/05/2012 par loseve
ps : sorry pour les quelques fautes du précédent message ;-)) @paceload, ceusette, flag, je suis 100% ok avec vous ! il faut arreter de mettre la charrue avant les boeufs et construire avec patience sous peine de se prendre cette énorme baffe de cette année en barrage et en H-cup. vos commentaires en plus des miens résument bien le fond du problème. Au fait, avez vous remarqué que nous sommes très peu à commenter l'actu Racing, comme si les 6000 à 10000 autres personnes qui viennent au stade étaient résignées ou peu concernées... ce qui peut en dire long sur le moral des supporters ou alors ce qui montre que le club n'a pas réussi à rassembler des vrais passionnés autour d'un projet qui semble être fait de bric, de broc, de coups médiatiques mais pas d'une vision d'ensemble pourtant primordiale pour accèder au sommet du rugby...

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 26 août 18H00

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos