actuImage.php

EDI vs RM 92 - Donc rendez-vous à Nantes

EDI vs RM 92 - Donc rendez-vous à Nantes

Publié le 15/12/2012

Le Racing Metro 92 s’est imposé ce vendredi sur la pelouse d’Edinburgh sur le score de 15 à 3. Dans une rencontre indécise qui a laissé peu de place aux franchissements et aux essais, les Ciel et Blanc ont su emporter une victoire essentielle pour la suite de la compétition. La Qualification est plus que jouable et les confrontations de janvier face aux Saracens et au Munster seront décisives.

 

 

L’enjeu était de taille. Et les Racingmen ont su relever le défi, en évitant la douche écossaise. Les hommes de Gonzalo Quesada se sont imposés à Murrayfield et se rapprochent un peu plus près d’un quart de finale européen. Pour entretenir leur rêve, ils devront battre les Saracens à Nantes, le 12 janvier prochain. Mais après leur déplacement en Ecosse, leurs chances sont toujours intactes. C’est bien l’essentiel.

 

Malgré une première mi-temps indécise qui voyait les Racingmen entamer le match tambour battant, provoquant coups sur coups deux fautes écossaises sanctionnées par Olly Barkley (0-3, 4’) puis Gaëtan Germain (0-6, 7’), les écossais reprennaient le jeu en main, scorant à une seule reprise (3-6, 28’), sans profiter de trois autres occasions en moyenne position, mais non converties par Piers Francis, remplaçant de Laidlaw. Dans une première période où la défense primait sur l’attaque, ce sont les fautes et surtout  les bottes, plus ou moins précises, des buteurs des deux équipe qui faisaient la différences. A ce jeu-là, Barkley et Germain l’emportait sur Francis.  2 sur 3 à 1 sur 4 . Avantage Racing à la pause... Et pour le reste de la rencontre.

 

Au retour des vestiaires, les Ciel et Blanc avaient corrigé leur indiscipline pour ne plus jamais être inquietés par leurs adversaires. Francis puis Tonks, les buteurs locaux, rataient deux nouvelles tentatives de tir au but. Et leurs partenaires fatiguaient sérieusement sous les coups de butoirs des remplaçants ciel et blanc, Jone Qovu et  Camille Gérondeau, finissant le travail de sape bien entamé par Dimitri Szarzewski, l’homme de la rencontre, et consors. La pression défensive des Franciliens faisait commettre des fautes aux Ecossais ? Des fautes que Gaêtan Geramin, impeccable face aux perches et dans son jeu au pied d’occupation sanctionnait systématiquement. Le score acquis depuis longtemps, en toute fin de rencontre, le Racing tentait d’offrir un essai à sa délégation de supporter ayant pris d’assaut le stade de Murrayfield. Sans y parvenir.

 

Avant la rencontre, Juan Martin Hernandez espérait « une victoire quelque soit la manière ». Son vœu a été exaucé. Rendez vous ne janvier.

 

 

EDINBURGH vs RACING METRO 92

 

HCup – 4ème journée

Stade Murrayfield

Temps : Pluvieux

Terrain : Gras

 

 

Les équipes:

 

Racing Metro 92 : Germain – Bobo, Boussès, Dumoulin (Bélie, 79’), Imhoff – Barkley (Hernandez, 68’) (o), Descons m) – Cronje (c) (Gerondeau, 73’),  Le Roux 5galindo, 49’), Battut (Brugnaut, 63’) – Van der Merwe (Qovu, 60’), Ghezal – Ducalcon (Orlandi, 67’), Szarzewski (Bianchin, 75’) , Ben Arous (Battut, 69’)

Entraîneurs: Gonzalo Quesada, Simon Raiwalui et Patricio Noriega.

 

Edinburgh : Tonks – Jones, Caims (Visser, 75’), Atiga (Hunter, 62’), Fife – Francis (o), Leck (Rees, 69’) (m) – Telai, Grant, McIanlly – Gilchrist, McAlpine (Parker, 48’) – Cross (Nel, 48’),  Ford, Yapp (Jacobnsen, 48’).

Entraîneurs : Bradley, Back,Mc Ginty.

 

 

Evolution du score: 0-3, 0-6, 3-6, MT 3-9  3-12, 3-15 

 

 

Les points:

 

RM 92

Essais : /

Transformation : /

Pénalités : Barkley (4’, ), Germain (7, 61’, 63’, 68’)

Drop: /

 

 

EDINBURGH

Essai : /

Transformation : /

Pénalité : Francis (28’)

Drop : /

 

 

Les cartons:

 

RM 92

Jaune: Ben Arous (58’)

Rouge: /

 

EDB

Jaune: Talei (53’)

Rouge: /

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 17/12/2012 par @NoNyme92
et au fait ... c'est quoi toutes ces pénalités qu'on s'est prises !!!??? Faut pas nous recommencer ça, hein ?!
Le 17/12/2012 par @NoNyme92
Le match a été plus que soporifique: ceux qui auront fait le déplacement auront sans nul doute préféré la chaleur des pubs et la gentillesse des Ecossais que le grand vide de Murrayfield et la pauvreté du match! Je trouve dommage qu'on se soit obstinés à jouer au pied pour essayer d'avoir des fautes adverses, alors que les Ecossais sont habitués à ce temps pourri et ne faisaient aucune faute - résultat on ne faisait que se débarrasser du ballon pour resubir l'impact dans la foulée. Alors oui et encore oui pour Szarzewski et Germain ("Absolutely fantastic kick" dirent nos amis de Sky Sports) - mais n'oublions pas le reste de l'équipe qui a fait le boulot dans de bien sales conditions. Je pense par exemple à Battut qui abat bcp de boulot, notamment en touche (non seulement il permet d'assurer sur nos lancers, mais aussi il prend régulièrement des lancers adverses). Mais en nommer qques uns conduit immanquablement à négliger les autres - alors bravo à tous! Et vivement que l'infirmerie se vide!
Le 15/12/2012 par nath
c'est juste dommage que pendant presque tout le match à chaque fois qu'on a la balle on utilise le pied, et tout à la fin on s'entête à aller chercher l'essai. vu l'intensité mis à la fin même si on a pas mit l'essai, on aurait pu jouer + dès le départ
Le 15/12/2012 par gerlep
@Budapest85: un peu ou beaucoup Magyar ?
Le 15/12/2012 par RuckNRoule
L'espoir est avec nous ! L'hymne des supporters pour la Beaujoire : http://youtu.be/uJCiXnjjWaM
Le 15/12/2012 par RuckNRoule
L'espoir est avec nous ! L'hymne des supporters pour la Beaujoire : http://youtu.be/uJCiXnjjWaM
Le 15/12/2012 par Flag C&B92
Comme Budapest85, et cieletblanc : 2 joueurs ont pesé dans notre victoire, ce sont Dimitri et Gaetan. On en oublierait un troisième : l'inexistant buteur écossais ! S'il avait été là, on aurait pu se contenter d'un nul ! Mais en deuxième mi-temps, on a envoyé plus de jeu, et ça a payé. Aujourd'hui, nous savourons, pour la première fois, l'idée d'aller en 1/4 de H cup!! Oubliée, la cata de l'an passé !
Le 15/12/2012 par cieletblanc
Tout est dit dans l'entame de l'article: "...peu de place aux franchissements et aux essais...". Ayant regardé la rencontre sur un site web anglophone, je vous livre les commentaires du journaliste après les tentatives de but réussies de Gaetan Germain: "so easy !" (évidemment, comparées au manque de réussite des buteurs d'Edimbourg...). Alors MERCI Gaetan, pour ton talent et pour avoir permis à l'équipe de sortir gagnante de ce match aux conditions difficiles. Pour le reste, à part effectivement Dimitri Szarzewski, la performance de l'équipe laisse craindre un déplacement (mais oui on joue maintenant à domicile à Nantes) périlleux à la Beaujoire, où je n'irai pas car les matches à domicile doivent se jouer en région parisienne. Cordialement. Cieletblanc.
Le 14/12/2012 par Budapest85
Ce fut vraiment laborieux mais il faut dire que les conditions étaient vraiment très mauvaises. Szarzewski a été vraiment énorme ce soir et j'ai trouvé Germain très bon pour son retour. L'important est fait puisque nous pouvons y croire pour la suite. Le match à Nantes contre les Saracens s'annonce bien. Enorme challenge pour nos joueurs qui ne seront pas les mêmes compte tenu de l'enjeux; j'en suis sûr. Allez Racing

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 09 avril 12H30

VS
Infos Billetterie