actuImage.php

Le grand jour du Racing

Le grand jour du Racing

Publié le 26/03/2011

Pour sa première au Stade de France, le Racing Metro 92 s'est imposé 43-21 face au Stade Toulousain, glanant au passage le bonus offensif (3 essais à zéro) et remportant du même coup le premier Trophée de Coubertin. Au classement, le Racing revient à un point de son adversaire du jour.

 

C'est à se demander si tout cela n'est pas qu'un rêve. S'il ne faudra pas, à un moment, se pincer pour se réveiller et se rendre compte alors que cette journée n'a même pas encore eu lieu. Et pourtant.
 

Et pourtant le Racing Metro 92 a bien joué ce samedi le premier match de son histoire au Stade de France. Et pourtant, avec 76 353 spectateurs amassés dans la belle enceinte dyonisienne, cette première est plus qu'une réussite. Et pourtant, alors que le Stade Toulousain avait aligné sa plus belle formation, le Racing s'est imposé sans contestation.


Un succès forgé au bout de vingt premières minutes incandescentes, pendant lesquelles les Ciel et Blanc, survoltés et sûrs de leur force, mirent à mal une équipe toulousaine dépassée par la furia francilienne. Mis sur orbite par un Jonathan Wisniewski parfait qui claquait drops et pénalités comme à l'entraînement (1', 6', 14', 21'), les hommes de Pierre Berbizier profitaient même de cette bonne passe pour inscrire le premier essai du match.


Au départ une touche assurée dans les 22m toulousains se transformait en maul pénétrant, une des spécialités maison. Nicolas Durand faisait alors jouer ses avants qui progressaient pied à pied. A quelques centimètre de la ligne, l'ancien Catalan délivrait finalement d'un amour de chistera Johnny Leo'o qui évitait le dernier plaquage d'une volte avant de s'affaler dans l'en-but (10', 13-3). Le rugissement de plaisir monté des tribunes en disait long sur la joie des supporters ciel et blanc, sans doute émerveillés par leurs protégés.


La suite du premier acte devait pourtant se révéler plus délicate pour les alto-séquanais. Piqués au vif et en supériorité numérique suite au carton jaune reçu par Dan Scarbrough (18'), les Toulousains investissaient la moitié de terrain adverse et pilonnaient la défense. Mais la farouche résistance des coéquipiers de Lionel Nallet ne leur permettaient pas de concrétiser autrement qu'au pied. Frédéric Michalak inscrivait donc trois pénalités (24',29', 40'), si bien que le score à la pause était de 22-12.


L'indécision restait ainsi de mise, mais pas pour longtemps. En effet, à peine deux minutes après le repos, Karim Ghezal dézingait son vis-à-vis au plaquage. Ce dernier dégueulait un ballon que ramassait Wisniewski. D'un maître coup de pied à suivre, celui-ci envoyait Julien Saubade aplatir le deuxième essai francilien, enterrant-là les espoirs toulousains (42', 29-12).


Portés (encore) par la botte de Michalak (46', 29-15), les Toulousains tentaient de rester à flot mais ce n'était clairement pas leur jour. Ou tout du moins, c'était celui des Ciel et Blanc. La preuve; Wisniewski, pourtant en déséquilibre et situé à plus de 45m des perches sur le côté gauche du terrain, claquait un drop magistral (53', 35-15). Tout simplement monstrueux, comme sa performance d'ensemble.


Et que dire de la rentrée de Sébastien Chabal, accueilli - forcément - par un grognement des tribunes? Le Racingman, visiblement revanchard, explosait Thierry Dusautoir à la sortie d'une mêlée pour inscrire le troisième essai des siens, synonyme de bonus offensif (62', 40-21).

La fin de rencontre ne serait qu'une longue agonie pour les Toulousains, dépassés dans tous les domaines; battus dans l'impact et dans l'envie. Le public, lui, en redemandait, lançant une ola qui durait des siècles et que même la pluie ne pouvait arrêter!


Oui, c'était bien la journée des Ciel et Blanc. Et de leur Président, qui a clairement gagné son pari. Le Racing est aujourd'hui à un point au classement de son rival du jour et peut désormais envisager les phases finales avec gourmandise. Le message envoyé en ce jour à la France du rugby n'a pas fini de résonner...

Crédit Photo: Fred Porcu

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 21/11/2013 par JF733yQQ
Sylvia Huntley - I'm one of your studentsHi Amanda: You have a betufiaul family! As I look through your pictures, I just realized I don't take enough pictures of my son. I must start doing that now. Thanks for sharing!
Le 28/03/2011 par Reg'
C'est sympa de voir des Italiens défendre ici Masi et de lire nos nouveaux amis de Sale prendre la défense de Sébastien Chabal. Je ne sais si la rumeur voulant que Dusautoir, (qui à l'oreille de Lièvremont) ,soit à l'origine de son éviction de l'edF , toujours est-il que notre Caveman l'a plutôt bien éjecté au Stade de France pour marquer son essai . PS: , monsieur le président : ne chamboulez pas trop l'effectif pour 2011-2012
Le 28/03/2011 par Sussex Shark
Ma femme et moi, les partisans de Sale Sharks en Angleterre déplacés pour voir ce match mémorable au Stade de France, et nous n'avons pas été déçus par le jeu ou les spectateurs. Malheureusement, le grand loup de mer continue d'être bafoué! Pourquoi est-ce grand joueur Fraench pas aimé plus? Oui, il a eu une mauvaise saison, mais ce n'est pas une raison pour la poursuite du traitement qu'il reçoit.
Le 28/03/2011 par Greg
@gege de courbish Bonjour, personnellement Seb Chabal n'avait pas perdu sa place dans mon cœur de supporter, c'est si facile de supporter quand tout va bien... Souvent décrié, on dit de lui qu'il n'a fait qu'exploser deux All Black et se laisser pousser la barbe pour être connu... Ça me fait doucement rigoler. Seb est un grand joueur, il fait énormément pour le Rugby français, il a traversé un mauvaise passe mais je reste persuadé qu'il va finir sa carrière en beauté. La meilleure réponse qu'il puisse faire c'est sur le terrain et on l'a vu samedi, pour emmener Dusautoir sur 5 mètres et planter l'essai faut s'appeler Chabal !!! Quelle belle équipe ce Racing...
Le 28/03/2011 par @NoNyme92
il y a un à deux mois, je me demandais pourquoi j'étais supporter du Racing ... je me suis raccroché à l'espoir que j'ai en cette belle équipe complète, qui avait bien commencé la saison mais qui avec l'hiver s'était perdue dans un jeu certes efficace mais triste et limité (pack très fort, mais ligne de 3/4 stérile). Cela fait qques matchs maintenant que je revois le visage du Racing que j'aime: une équipe solidaire, qui développe du jeu dans tous les domaines, intelligente (distribution de jeu, réalisme, joueurs ne se consumant pas sur les regroupements), conquérante et qui ne lâche rien - en cela le match contre Toulouse a été une référence. Avec en prime des joueurs qui montent énormément en puissance (Ghezal, Saubade, Chavancy, Cronje), probablement au contact des "cadres"/"barons" de l'équipe, mais aussi grâce à la confiance et au temps de jeu que le staff leur donne. Il sera intéressant de confirmer tout cela sur la série de (gros) matchs à venir. Merci pour le spectacle, et surtout, s'il vous plait, continuez à nous donner du plaisir avec du vrai beau jeu! Et en plus je commence à croire au Brennus!
Le 28/03/2011 par jiji76
Je suis globalement d'accord avec tous les témoignages,mais si les joueurs ont été à la hauteur, j'espère que les supporters le seront davantage si retour au SDF il devait y avoir! Pour avoir vécu la dernière finale au cœur des jaunards, je peux dire qu'il n'y avait pas d'ambiance ce week-end malgré le spectacle. Alors merci aux dirigeants, staff technique, joueurs et aux poignets de supporters qui ont lutté en vain pour lancer les chants. J'avais fortement critiqué le staff et les joueurs au lendemain du match retour contre Brive, alors je fais mon méa culpa et les félicite tous pour leurs quatre dernières prestations. On voit enfin du beau jeu, de plus la défense et surtout l'état d'esprit sont impressionnants. Bravo faites nous rêver jusqu'au bout !
Le 27/03/2011 par Rick1_95
Bonsoir ;-) Pour les 2 commentaires déplorant le manque d'Ambiance... ...on ne devait pas être dans le même Stade... Je pense qu'on peut concéder aux Cassouls présents porte Z avec leur Copine Gonflable... apparemment plus que Bonne...fort probablement Excellente...que la Ola qui a "roté" entre la 65è et 75è Minute est leur fait... ;-) Quant au Spectacle d'Avant Match... franchement, j'ai bien plus apprécié les Superbes Posters qui ceignaient l'Enceinte que les Karaokés Craignosses ou les pauv' filles à poil obligés de se réchauffer les miches sur un cheval soit disant égyptien... ALLEZ RACING !!! ALLEZ RITON & Toute sa Clique !!!
Le 27/03/2011 par Reg'
Désormais, il nous faut ABSOLUMENT un hymne, pour nous rassembler...JE continue de penser que de penser que la chanson de Grégoire avec des paroles et un rythme un peu modifiés ferait l'affaire. Monsieur le Président, si besoin est , je suis prêt à prendre la plume ! Cela dit, il me tarde d'aller à Marseille (pour les demis) pour retrouver nos potes toulonais
Le 27/03/2011 par gege de courbish
Je n'ai vraiment pas regretter d'avoir pu assister à ce match, tout y était : le panache, la rapidité, un presque sans faute pour Wisnieski,, un essai de Chabal (whou whou !) qui du même coup retrouve sa place dans le coeur des supporters, du grand et beau spectacle, merci à tous les joueurs! On espère revenir dans ce beau stade de France pour la finale!...
Le 27/03/2011 par ANDRE
LE match de référence de la saison avec un Jonathan Wisniewski extraterrestre ! Andrea veut être champion, avec cette équipe et cette volonté c'est possible... A confirmer, surtout!!! A Colombes, pour l'instant, le rêve est d'aller tâter du pastis sur la Canebière !!

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 09 avril 12H30

VS
Infos Billetterie