actuImage.php

R92 vs SR - Les Sept travaux d'Hercule

R92 vs SR - Les Sept travaux d'Hercule

Publié le 10/03/2017

Invaincus à domicile, à sept journées de la fin de la phase régulière, les Ciel et Blanc reçoivent ce samedi la bouillante formation de La Rochelle. Une rencontre cruciale pour les Franciliens, face à un leader du championnat qui a le vent en poupe, mais qui n’a jamais gagné un match de TOP 14 à Colombes. (Crédit photo : Stephane Masson)

 

 

Les semaines défilent pour les Ciel et Blanc et inéluctablement les Franciliens approchent du moment fatidique où ils n’ont plus d’autre choix que de gagner. Ça tombe bien, ce samedi soir le Champion de France en titre pourra se jauger face à ce qui se fait de mieux dans le TOP 14 cette année, le Stade Rochelais, actuel leader du championnat devenu depuis quelques semaines un candidat plus que crédible au Bouclier de Brennus.

 

Revigorés par les deux succès consécutifs face à Bayonne et Brive sur la pelouse d’Yves-du-Manoir, les Racingmen pensaient rester dans la spirale victorieuse samedi dernier à Grenoble (19-10). Mais le sort en a voulu autrement, un carton rouge dès la cinquième minute faussant complètement les débats. « On attendait un meilleur résultat à Grenoble, avoue Laurent Labit, co-entraîneur du Racing 92. On ne l’a pas eu. Mais je reste persuadé qu’on avait les moyens de faire mieux. »

 

Heureusement pour les Racingmen, les défaites de Toulouse et de Toulon font que les Ciel et Blanc sont toujours à la septième place, à un petit point des barragistes. Du coup, à l’heure où les Alto-Sequanais comptent récupérer plusieurs joueurs de retour de blessure, à sept journées de la fin d’une phase régulière pas comme les autres, tout est encore possible pour les hommes de Jacky Lorenzetti.

 

« Sur les sept matches qui restent, on a quatre réceptions, précise Labit. Alors ça passe forcément par quatre matches gagnés à domicile. Plus un, voire deux ou trois, exploits à l’extérieur. »

Pour le premier de ces sept travaux d’Hercule, voici donc les surprenants Rochelais. Meilleure attaque, meilleur marqueur (Gabriel Lacroix), meilleure discipline, meilleur contre en touche du TOP 14, les Maritimes viennent de réussir la première victoire de leur histoire à Toulouse (21-27). Ils n’ont subi que quatre défaites depuis le début de la saison, et comptent déjà cinq succès (plus quatre points de bonus) à l’extérieur.

 

Et pourtant, depuis la remontée en 2010, malgré deux nuls (dont le match aller 23-23) La Rochelle n’a jamais battu le Racing 92 en TOP 14. Et pour trouver trace d’un dernier succès maritime à Colombes, il faut remonter à une rencontre de PRO D2 en avril 2007 (20-33).

 

« Malheureusement les stats ne signifient pas grand-chose, tempère Labit. Si les Rochelais sont aujourd’hui en tête du classement, ce n’est pas par hasard. C’est pour ça que samedi soir on aura besoin de tout le monde, de tous nos partenaires et supporters pour nous aider à remporter ce match. On est une des rares équipes invaincues à domicile cette année, conclut-il. Et on va essayer de le rester jusqu’à la fin de la saison. »


 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 10/03/2017 par coincoin1er
Le Racing n'a plus d'autre alternative que de gagner au minimum tous ces matchs à domicile, pour entretenir l'illusion d'une qualification qui apparaîtrait miraculeuse, au vue de la saison. Une défaite contre La Rochelle et la messe sera dite pour les 2 équipes : le Racing n'atteindra pas le top 6 (même si mathématiquement ce serait encore jouable), et la Rochelle serait qualifiée d'office pour les demies à Marseille et du coup aborborerait l'étiquette que personne n'aurait imaginé en début de saison, favori pour le titre. En cas de victoire finale, ils feraient un bien beau champion, vu leur incroyable saison. A moins d'un Carter des grands soirs, qui tirerait et transcenderait notre équipe, mais vu notre dynamique actuelle de "jeu", je n'y crois pas et ne nous voit même pas prendre le bonus défensif (une constante cette année). En espérant me tromper...

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.



Reprise de la saison

vendredi 19 août

 
 
+ d'infos