actuImage.php

EDR Plessis - U15 - Vainqueurs du tournoi de Marcq-en-Baroeul !

EDR Plessis - U15 - Vainqueurs du tournoi de Marcq-en-Baroeul !

Publié le 28/10/2013

Les vacances continuent, mais pas pour tout le monde. Alors que les pros du Racing jouaient le derby, les minimes de l'école de rugby du Plessis partaient en vadrouille dans le Nord pour un tournoi à Marcq-en-Baroeul. Une journée pleine de victoires.

 

Après quelques jours de stage, les U15 du Plessis se rendaient ce week-end à Marcq-en-Baroeul avec pour objectif de confirmer la belle performance du week-end précédent au tournoi de Ris-Orangis. Une organisation à son paroxysme avec un départ donné la veille du tournoi. Les Ciel et Blanc retrouvent le club de rugby de Versailles, un moment qui permet à tous de resserrer les liens.

La soirée dans le nord démarre calmement par une sortie restaurant où les enfants ont fait une razzia sur les frites à volontés. Puis tout le monde se retrouve à l'hôtel. Thème des discussions ? Le sport bien entendu ! De la ligue 1 ou TOP 14 le monde du sport est décortiqué par les rugbymen en herbe. Quant au staff, après avoir désespérément cherché une solution pour regarder le derby Parisien à la télévision, ils prennent le chemin des chambres pour une longue nuit de sommeil. Le lendemain matin, rendez-vous à 7h30 tapante pour un départ direction le site du tournoi.

Arrivés sur les terrains, les enfants sont heureux de retrouver les parents venus de leur côté. Le temps du nord fait parler de lui, ciel sombre, pluie et vent, les plus médisants diront que c'est un temps de bretons... Mais, avant le premier coup d'envoi un voile de soleil fait son apparition !

Le premier match du matin est face à Compiègne : 2 essais à 0 (Jérôme et Charlie) Grosse équipe devant. Les joueurs du Racing se contentent de réciter leurs gammes, sans forcer. ça suffit pour gagner, mais c'est Poussif.

Puis contre L.M.R.C Villeneuve : 9 essais à 0 (Charlie, Malo, Pougnette, Hugo, Malo, Christian, Pougnette, Arthur, Matthieu) Equipe avec de petits gabarits, plus faible. Le Racing déroule son jeu. Les joueurs ont même tendance à glisser vers la facilité en jouant personnel pour aller  marquer leur essai.

C'est la fin de la matinée. Les joueurs ont fait le boulot. Place au déjeuner.



Matchs de l'après-midi : Marcq en Baroeul et Stade Français.

On assiste d'abord au match Marcq Vs SF. À L grande surprise des spectateurs ce sont les joueurs hôtes qui l'emportent (2 à 0). Les Racingmen sont prévenus ...

Marcq en Baroeul : 2 essais à 0 ( Arthur x 2) Grosse équipe combative. Mais le Racing est monté de plusieurs crans par rapport au matin. C'est lui qui fait le jeu. Tous les avants se sont mis au niveau. Victoire logique.

Stade Français :  0 partout.  Le Racing fait le jeu pendant toute la première mi-temps. Il a plusieurs occasions d'essais qui ne vont pas au bout. L'arbitre refuse même un essai d'Enzo parfaitement valable. En deuxième mi-temps, le Stade est plus combatif, Le Racing Défend. Et ça ne passe pas. Le Racing aurait dû tuer le match en 1ère mi-temps.

Le Racing est en finale !

Les Ciel et Blanc rencontrent le Stade Toulousain. Des adversaires venus avec une vraie équipe de première année. Belle affiche de match qui s'annonce explosif. Toulouse est en dessous physiquement et techniquement. Et l'écart d'âge fait qu'ils ressentent probablement plus la fatigue de la journée (merci au passage à Versailles de les avoir épuisés le matin ... ). Le Racing l'emporte facilement sans trop combattre : 5 essais à 0 (Lucas, Louis, Arthur, Malo, Patrick)

Finalement, le Racing du Plessis-Robinson remporte le tournoi de Marcq en Baroeul ! Et présentera donc une équipe pour le Tournoi de Toulouse (WE du 11 novembre)


Mention spéciale à Arthur, meilleur marqueur d'essais de la journée (4).

Mention spéciale également à la défense : 0 essai encaissé sur les 2 tournois.

 

Des photos et vidéos du Tournoi sont disponibles sur la page facebook de l'équipe

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 21/11/2013 par 8UUJJvJdBKW
Dear ChuPing: I am actually cnalilg my own name. Therefore, dissatisfaction makes blurs. This is a powerful statement. Thank you for spending 40 minutes watching this interview. I really have no idea if anyone will watch an English interview for 40 minutes. ( I do provide the entire Chinese translation on PPaper Business July and the coming August issue next week. )I agree with everything you said here. I also think most of readers on this blog would agree with you too.Now, the big question is what we are going to do about this Blur.I really have no answers either, except, I am trying to be the change I want to see to myself, not the world. I am really lucky that I launched my business with a clear intention: not to get big fast with an exit strategy, but just to live a life I choose to. A life that puts time and autonomy as top priority. I did have many trade offs with this life philosophy. I also accepted these trade offs and am accountable for all my decisions. I am not proud of myself in many things that I could have managed well. However, I have no regrets or what if. One thing I do know is that my life should constantly engaged with creation. Making things happened is a very important part of my mission in life.As you read my book, you know I have mentally ended my productive life when I am 80 yo. I only have 6174 days before I can be of use to anyone or society. This put you into a different perspective in life.Death is the best invention in life and the greatest equalizer in life ( Steve Jobs quote ). We all died and nothing matters. It is not a fatalist view, to me. It is a reminder that forces you to focus what matters. Other people matters.This is why Daymaking and positive energy is important before we all leave our bodies one day.Yes, I am happier for who I am now. Thank you for asking Happier not just Happy . Life, like everything on earth, is a relative concept. It is not how happy you are, but, how happier you are. We all can be happier if we accept our state of mind and situation.I also totally agree with you that all young people if they could go to abroad and learn how to live independently and embrace all uncertainties when they are alone in a foreign land. I am worry about Taiwan's youths that stop venturing abroad and seek comfort and certainty. Studying, working, living abroad have made who I am now. We need these dots to connect our life with a full circle.Please continue our sharing and we must meet one day. Love,Ping

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.



Reprise de la saison

samedi 26 août

 
 
+ d'infos
 
 
 
 
Abonnement