Racing Actu

01/10/2016

CAB vs R92 - Nouvel Echec à Brive

Victimes de leur indiscipline, les Ciel et Blanc s’inclinent à Brive ce soir (25-16). Malgré un bel essai de Juan Imhoff en début de match, les Franciliens n’ont jamais su imposer leur jeu et subissent leur quatrième défaite à l’extérieur de la saison. (Crédit photo: Émilie Manchon)

Les Racingmen savaient que face aux Brivistes, il fallait faire deux choses : soigner la discipline et soigner les sorties de camp. Mais malgré les consignes simples, ce soir à Amédée-Domenech les Ciel et Blanc n’ont réussi à faire ni l’un ni l’autre, subissant la loi des Corréziens, et ne parvenant jamais à concrétiser leurs rares temps forts. Pourtant, face au meilleur buteur du TOP 14, Gaëtan Germain, les Franciliens étaient prévenus, mais tout au long du match ils ont commis trop de fautes inutiles, pour ne pas dire bêtes, pour inquiéter les locaux.

« On a tout fait à l’envers, on n’a pas respecté la stratégie, on ne peut que s’en prendre à nous-mêmes, regrettait Maxime Machenaud, le demi de mêlée international, entré en jeu à 10 minutes de la fin. Si on avait fait les choses dans l’ordre, si on avait mis un peu plus d’application, il y a avait la place pour gagner. »

Si les Brivistes avaient ouvert le score avec un drop de Nicolas Bézy à la cinquième minute, les Ciel et Blanc avaient répliqué peu après avec le premier essai du match, inscrit par Juan Imhoff. Une action à l’initiative de Leone Nakarawa qui réussit une magnifique passe après contact pour trouver Imhoff sur sa droite, et c’est après un magnifique une-deux Imhoff-TalèsImhoff que l’ailier argentin marque son sixième essai de la saison, au pied des poteaux.

Leone Nakarawa et son compatriote fidjien Malakai Bakaniceva à la fin du match
Leone Nakarawa et son compatriote fidjien Malakai Bakaniceva à la fin du match

Avec la transformation de Hart, le Racing 92 passait devant (3-7), mais une fois de plus les Ciel et Blanc ont failli dans la discipline et la concentration. Un but de Germain, puis un essai de Koyamaibole, profitant de la supériorité numérique briviste suite au carton de Virgile Lacombe (plaquage dangereux), ont permis aux Corréziens de creuser l’écart à 13-7 (31e). Puis 16-7 juste avant la pause après une nouvelle faute d’indiscipline de Rémi Talès.

En deuxième période, un poil plus appliqués après la reprise, les Racingmen semblaient sur le point d’inverser la vapeur, notamment après l’entrée en jeu de Dimitri Szarzewski, Eddy Ben Arous , Luc Ducalcon (50e), suivi de Wenceslas Lauret (59e). Les visiteurs revenaient à trois longueurs (16-13, 54e) mais de nouvelles fautes de goût, dont trois pénalités pour avoir discuté avec l’arbitre et deux pénaltouches perdues tout près de la ligne, ont brisé les rares élans des champions de France en titre.

« On va essayer de trouver les solutions, se poser les bonnes questions, conclut Machenaud. Parce que ce n’est pas normal qu’on fasse de mauvaises prestations comme celle-ci. »

SCORE FINAL :

BRIVE 25-16 RACING 92 (MT 16-7)
LES MARQUEURS

BRIVE
Essai : Koyamaibole
5 Buts : Germain
Transformation : Germain
Drop : Bézy

RACING 92
Essai : Imhoff
3 Buts : Hart (2), Machenaud
Transformation : Hart

Vous aimerez aussi

Soutenez votre
équipe préférée !

22ème journée

Samedi 24 avril

Stade Ernest-Wallon

21h05 (Canal +)

-

Stade Toulousain

Racing 92

21ème journée

Week-end 1/2 mai

Paris La Défense Arena

A definir

-

Racing 92

Stade Francais

23ème journée

Samedi 8 mai

Paris La Défense Arena

14h45 (Canal +)

-

Racing 92

ASM Clermont

24ème journée

Week-end du 15/16 mai

Stade du Hameau

Date à définir

-

Section Paloise

Racing 92

25ème journée

Week-end du 29/30 mai

Stade Armandie

Date à définir

-

Agen

Racing 92

26ème journée

Week-end du 5/6 juin

Stade Amédée Domenech

Date à définir

-

Racing 92

CA Brive