10/07/2022

Des entrepreneurs américains veulent racheter Lyon pour 800 millions d'euros

L’Olympique Lyonnais, mais aussi une bonne dizaine d’autres clubs français, sont sur le point d’être rachetés, ou déjà vendus à des investisseurs américains et d’autres nationalités.

Une valorisation de capital pour l’Olympique en crise

John Textor, copropriétaire à 40 % de Crystal Palace Football Club, du RWD de Molenbeek, et Jamie Salter, fondateur d’Authentic Brands, – entreprise marketing qui a acquis Reebok auprès d’Adidas- sont en lice pour acquérir l’Olympique de Lyon. Les deux investisseurs sont représentés par Eagles Football Holdings auprès du club de la ville gastronomique française.

L’accord conclu, Eagles Football contrôlerait 80% des sections présentes au sein de l’OL, dont le football masculin et féminin, ainsi que le basket-ball. Un rachat à 884 millions d’euros permet au club d’éponger ses dettes et de bâtir une nouvelle salle pour des concerts.

La Covid a fini d’épuiser des clubs sur la tangente

La pandémie a contribué à engloutir les réserves propres des clubs français, d’autant que l’accord avec France-Télévision périclitait, faute de combattants sur les terrains et les écrans.

La Ligue de Football Professionnel va bénéficier d’un appel d’air d’1, 5 milliard d’euros, de la part de la société CVC Partners, actionnaire d’Authentic Brands, qui prend 13 % des droits de diffusion du football français.

Lyon, un club d’excellence qui mérite de revenir au top

Lyon, 8è du championnat, ne fait plus le poids face des clubs sponsorisés par le Qatar, comme le PSG. Il fallait qu’un investisseur vienne rendre son faste au Stade Gerland, propriété du club, comme de ses espaces d’entraînement. 

Sa ligue féminine est une « tueuse » qui a remporté six fois en sept ans la Ligue des Championnes et son centre de formation a produit des prodiges comme Karim Benzema, « gone » de Bron. À noter qu’IL Group s’est aussi exporté aux Etats-Unis en prenant possession d’OL Reign à Washington, club où évolue la star Megan Rapinoe. Au cours de la pandémie, le Groupe estime avoir perdu 150 millions d’€ nets.

Cascade de rachats étrangers

Un autre groupe d’investissement américain, Red Bird capital, a racheté l’AC Milan, mais aussi le FC Toulouse, qui remonte en Ligue 1.

L’Olympique de Marseille est tombé, dans l’escarcelle de Franck McCourt, qui l’a racheté 45 millions d’€ à Margarita Louis-Dreyfus, conservant 5% des parts pour son fils Kyril.

777 Partners engloutit le Red Star

Ce spécialiste yankee des assurances, des crédits à la consommation et des médias, négocie avec Patrice Haddad, Président du Red Star, le rachat de son club mythique de Saint-Ouen, en banlieue nord de Paris, près du traditionnel marché aux puces. La chanteuse Dani, décédée dans la nuit du 18 juillet 2022, était tombée amoureuse du club à l’étoile. Elle avait assisté à des centaines de matches au Stade Bauer, alors au sommet de sa gloire, et s’est prêtée à des opérations de soutien.

Opération de restauration de l’identité populaire du club ?

Haddad resterait Président et l’investissement envisagé permettrait la réalisation du projet sportif du club, « ambitieux et respectueux de l’identité du club » (sic). La popularité et l’authenticité d’une histoire font le cachet d’une telle équipe, l’acheter, c’est l’adopter.

777 Partners s’inscrit durablement dans le football européen, puisqu’il s’offre le Genoa en Italie et veut absorber à 100% le Standard de Liège.

Un prince cambodgien veut redonner sa grandeur à Saint-Etienne

Les Verts d’antan, dix fois champions de France, vont-ils ressusciter ? L’AS Saint-Etienne est, actuellement, avant-dernière du classement de Ligue 1. Le Prince Norodom Ravi Chaque, petit-fils de Sihanouk, lui promet de lui redonner toute sa « splendeur ». Là encore, la pandémie a achevé les finances du stade. C’est le cabinet d’audit anglo-néerlandais KPMG, issu de la Fiduciaire de France, qui doit dénicher le candidat idéal.

Autres clubs reboostés par des fonds étrangers

En 2016, un milliardaire chinois, James Zhou, s’est offert Auxerre, aujourd’hui de retour en Ligue 1.

Le Turco-Suisse Ahmet Schaeffer a investi en 2019 dans le Clermont-Foot, qui est entré en première division en 2021.

Le Fond d’investissement luxembourgeois Merlyn Partners veut croire au LOSC lillois. Lille est champion de France 2021.

Le groupe Ineos de Jim Ratcliffe a repris l’OGC Nice, finaliste de la coupe de France.

Le coût d’entretien d’une équipe continue d’aligner des rangées de 0 sur le chèque de fin d’année. Le football est devenu le sport le plus cher au monde. Il n’est pas en mesure de se relever seule d’une pandémie, de l’absence de public et de retransmission pendant des mois. Sans le sang neuf de l’argent, nerf de la guerre, devrait-on se passer de cette passion dépensière ?

 

Vous aimerez aussi

Soutenez votre
équipe préférée !

1ère journée

Samedi 10 décembre

Stade Océane - Le Havre

14h00

-

Racing 92

Leinster

2ème journée

Vendredi 16 décembre 2022

00H00

-

Harlequins

Racing 92

13ème journée

Samedi 24 décembre 2022

Paris La Défense Arena

15h (Rugby +)

-

Racing 92

Stade Francais

14ème journée

Samedi 31 décembre 2022

01H00

-

Castres Olympique

Racing 92

15ème journée

Dimanche 8 janvier

GGL Stadium

21:05 (Canal +)

-

Montpellier Herault

Racing 92

3ème journée

Dimanche 15 janvier

Paris La Défense Arena

16h15

-

Racing 92

Harlequins