Racing Actu

03/03/2017

FCG vs R92 - Debout, au pied de la montagne

Les Ciel et Blanc entament un nouveau cycle décisif de la saison ce samedi avec le déplacement à Grenoble (18h30, Rugby +). A huit journées de la fin de la phase régulière, une rencontre qui s’annonce passionnante entre deux équipes qui sont dans l’obligation d’un résultat positif. (Crédit photo : Jean-Yves LHORS // Attitude)

D’ordinaire, pour le champion de France en titre un déplacement chez l’avant-dernier du TOP 14 ne devrait être qu’une simple formalité. Mais à huit journées de la fin de la phase régulière, le Racing 92 est encore loin d’être rassuré, et dans une conjoncture compliquée pour le club francilien, ce déplacement samedi au pied des Alpes (coup d’envoi 18h30, Rugby +), est un nouveau sommet à grimper pour les hommes de Jacky Lorenzetti.

Pour l’encadrement Ciel et Blanc, le calcul est simple. « On attaque la dernière ligne droite, observe Laurent Travers, l’entraîneur des avants franciliens. C’est à dire qu’il nous reste huit matches, et pour ne dépendre de personne, il faut en gagner six. A commencer par celui de Grenoble ! ».

Au classement avant cette 19e journée, le Racing (45 pts) pointe à la septième place et se doit de l’emporter pour ne pas laisser s’échapper le wagon de tête. En face, dans exactement la même configuration que lors du match aller, Grenoble (23 pts) est treizième et relégable avec déjà dix points de retard sur Lyon.

Dos au mur samedi, les Grenoblois jouent quasiment leur dernière chance. Car s’ils venaient à perdre face au Racing, leur relégation en PRO D2 serait pratiquement actée.

FCG vs R92
FCG vs R92

Les Isérois pourtant ne sont pas à prendre à la légère. Si les affres du destin pleuvent sur le Racing 92 depuis le début de la saison, si les Ciel et Blanc ont dû faire face à une malheureuse série d’incidents extra-sportifs, les Grenoblois pour leur part ont singulièrement manqué de réussite sur le terrain. Certes, à domicile ils sortent d’un tonitruant succès (44-22) face au Stade Français (dont 24 points au pied de l’ancien Racingman Jonathan Wisniewski), mais à l’extérieur à plusieurs reprises l’exploit leur a glissé entre les doigts alors que la victoire semblait assurée. Notamment à Brive (23-22) ou à Clermont (21-20).

Même lors du match aller à Colombes (29-24) le 19 novembre dernier, l’on s’en souvient, malgré les quatre essais Ciel et Blanc (Nyanga , Szarzewski , van der Merwe , Chavancy ) Grenoble a failli l’emporter sur la sirène avec un essai du talonneur Bouchet sur pénaltouche à cinq mètres de la ligne. Un essai invalidé, heureusement pour les Ciel et Blanc, par l’arbitrage vidéo.

« On sait très bien que c’est un match très difficile qui nous attend là-bas, précise Travers. Grenoble, c’est une équipe capable de mettre l’adversaire sous une pression énorme. D’accord, souvent ils n’arrivent pas à concrétiser leurs points forts et par moments, et ils peuvent se trouver en difficulté défensivement. En revanche, lorsqu’ils sont euphoriques ils peuvent être très dangereux. »

Enfin, déjà dans une situation délicate sur le plan du classement, Dimitri Szarzewski est ses hommes tenteront de faire abstraction d’une conjoncture compliquée suite à plusieurs incidents extra-sportifs qui ont secoué le club. « Ce n’est pas toujours simple, souffle Travers. Mais le Racing 92 est toujours debout ! A nous de faire en sorte de contourner ce contexte et de rester au dessus de tout ça. »

Vous aimerez aussi

Soutenez votre
équipe préférée !

1ère journée

Samedi 4 septembre 2021

18H15

-

Stade Francais

Racing 92

2ème journée

Samedi 11 septembre 2021

21H05

-

Racing 92

La Rochelle

3ème journée

Samedi 18 septembre 2021

15H00

-

Biarritz Olympique

Racing 92

4ème journée

Samedi 25 septembre 2021

17H00

-

Racing 92

Lyon OU

5ème journée

Dimanche 3 octobre 2021

21H05

-

ASM Clermont

Racing 92

6ème journée

Samedi 9 octobre 2021

02H00

-

Racing 92

USA Perpignan