Racing Actu

Ole Avei - "J'ai hâte d'écrire un nouveau chapitre ici"

Entre éclats de rire et souvenir des Manu Samoa et de Pro D2, rencontre avec notre nouveau talonneur venu de Bordeaux. Ole Avei est arrivé en tant que joueur supplémentaire dans les Hauts-de-Seine lundi pour pallier l’absence de notre jeune talonneur Teddy Baubigny blessé lors du stage à Doha.

Retournons en arrière, comment as tu commencé le rugby ?  

À Melbourne le sport phare est la AFL, qui est différent du rugby. Mais mes parents m’ont inscrit au rugby le weekend pour que je joue avec mes amis.
De là, j’ai fini par être sélectionné dans l’équipe U16 australienne, c’est d’ailleurs lors de ces sélections que j’ai joué pour la première fois contre Joe Rokocoko ! J’ai ensuite eu une bourse pour Queensland, j’ai donc quitté ma famille restée à Melbourne. J’ai ensuite porté le maillot des des Chiefs (NZ) avant d’arriver à Bordeaux il y a 8 ans.

Lors de ta formation, tu jouais 3ème ligne, comment t’es tu finalement fixé au poste de talon ? Qu’as tu conservé de ta formation de flanker ? 

À l’époque, la position de 3ème ligne n’était la même, il fallait gratter les ballons, et les flankers ne sautaient pas. Et puis le rugby a évolué, les troisième-lignes sont devenus plus grands, plus agiles… Depuis j’ai glissé vers le poste de talon. J’ai essayé de garder le jeu fluide des troisième-lignes. L’apprentissage des mêlées et des touches m’a pris du temps. Je suis encore entrain d’apprendre, et j’espère encore progresser ici au Racing !

Comment se déroule ton installation en région parisienne ? Tu connaissais déjà Paris ?

Je connaissais la ville, mon frère a joué au Stade Français. Cela fait 9 ans que je suis en France donc j’ai déjà fait des séjours à Paris, et vécu la « vie parisienne » (rires). Quand tu vis dans l’hémisphère sud, le rêve de tout le monde est de venir ici, et y vivre pour quelques mois va être génial !

Comment s’est déroulé l’entrainement ce matin ?

J’étais content de commencer quoiqu’un peu nerveux ! Mais les joueurs et le staff m’ont accueilli à bras ouverts ! Je ne pouvais rien demander de plus ! Je suis séparé de ma famille depuis 2 jours, c’est un peu dur mais je sens que ma venue au Racing est une bonne décision. Je suis content d’avoir saisi cette opportunité.

Que représente le Racing pour toi ?

Ayant joué pour l’UBB  aussi longtemps, J’ai affronté de nombreuses fois les Racingmen. Les matches contre le Racing (Metro) étaient toujours très difficiles. Le Racing est un grand club, notamment depuis le bouclier remporté il y deux ans.
Les installations sont incroyables,  très professionnelles. Mes premières impressions sont bonnes, et le courant avec l’équipe est passé tout de suite

Tes coéquipiers  en équipe des Samoa Census & Viliamu jouent aussi au Racing, est-ce un atout pour ton intégration et pour l’entrainement ?

Oui bien sur ! Nous avons été internationaux ensemble. Census m’a appelé avant que je prenne ma décision. Je n’ai pas hésité avant de venir.
Mais j’ai aussi beaucoup joué contre Joe, Yannick aussi. Nous nous sommes affrontés en équipes jeunes, moi pour l’Australie et lui pour la France ! Nous sommes de la même génération. De plus, Edwin vient de la même ville que moi, donc cela créer des liens même si nous n‘avons pas le même âge! J’ai joué contre à peu près tout le monde ici donc je les connais.
Aujourd’hui j’étais tout de même un  peu intimidé, comme un écolier lors de son premier jour d’école ! Je me suis rapprochée de Census… parce que c’est le « plus grand » du groupe pour ne pas me faire embêter par les autres (rires).

Certains joueurs avec qui tu as hâte d’évoluer sur le terrain ?

Oui ! Maxime par exemple, il joue avec un truc en plus, il est solide ! Dan Carter… le regarder jouer prouve que c’est vraiment un jouer d’une classe internationale, la manière dont il vit ce sport… comme tous les joueurs ici, c’est rafraichissant !
C’est agréable de jouer avec des rugbymen ayant une expérience internationale, ici il y a des argentins, géorgiens, des springboks, j’ai beaucoup à apprendre d’eux.
Tant que je souris toute la journée, je suis ok !

J’ai hâte d’écrire un nouveau chapitre ici (...) et de porter au mieux les couleurs du Racing !

Tu as participé à 2 Coupes du Monde avec les Samoa, peux tu nous parler de ton lien avec cette équipe ?

J’ai joué deux coupes du monde (avec Census), c’est une expérience que je n’oublierai jamais !
Ce qui me plait le plus lors des Coupes du Monde est d’être aux Samoa, avec l’équipe. Je n’y ai jamais vécu, bien que ma famille soit originaire de là-bas.
Les samoans sont tellement passionnés ; porter le maillot samoan est un sentiment exceptionnel, très émouvant. Pour les Samoans, le rugby est plus qu’un sport, c’est un lien familial. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai choisi de jouer pour les Manu Samoa. À l’époque nous jouions pas au rugby pour l’argent, c’était pour être ensemble, en équipe.
Les tournées et les tests matches étaient aussi de très beaux moments ! C’est toujours un plaisir de revenir jouer avec mon équipe, de prendre des nouvelles… Et d‘échapper à l’hiver glacial en France !  

Cela fait donc 8 ans que tu es en France, quel est ton plus beau souvenir de rugby ici ?

La rencontre qui m’a le plus marqué et qui me tient le plus à cœur est la demi finale Bordeaux – Grenoble en Pro D2 (2011) lors de ma première année sous les couleurs de l’UBB.
Tout le monde du rugby  avait prévu une autre affiche pour ces phases finales ! Nous étions arrivés à Grenoble en outsiders, accompagné de 6 supporters ! Il y avait notre staff et un tout petit groupe de fans.
Je me souviens de regarder dans les tribunes, le stade étaient rempli de Grenoblois avec juste une toute petite partie portant les couleurs de Bordeaux ! Cette image m’a marqué.
La semaine suivante nous avons battu Albi et accédé au TOP 14. Mais cette demi-finale a tout changé, nous avons commencé à y croire, nous jouions les uns pour les autres, il n’y avait plus de différence entre nous… Le reste est entré dans la légende !
J’ai hâte d’écrire un nouveau chapitre ici, de continuer le plus longtemps possible, d’en profiter au maximum et de porter au mieux les couleurs du Racing !

BIENVENUE OLE !

Vous aimerez aussi

Soutenez votre
équipe préférée !

4ème journée

Dimanche 15 septembre 2019

16H50

32 - 29

Toulon

Racing 92

5ème journée

Samedi 28 septembre 2019

Paris La Défense Arena

20H45

-

Racing 92

Lyon OU

6ème journée

Dimanche 6 octobre 2019

12H30

-

Section Paloise

Racing 92

7ème journée

Samedi 12 octobre 2019

Paris La Défense Arena

20H45

-

Racing 92

Agen

8ème journée

Samedi 19 octobre 2019

18H00

-

La Rochelle

Racing 92

9ème journée

Samedi 9 novembre 2019

18H00

-

Stade Francais

Racing 92