Racing Actu

27/08/2016

R92 vs LOU - Un festival d'off-loads

En présence du Bouclier de Brennus, présenté aux supporters à Yves-du-Manoir ce soir, les Racingmen ont brillamment réussi le retour à Colombes avec une victoire bonifiée (29-16) face à Lyon. Malgré des températures caniculaires les Ciel et Blanc ont marqué quatre essais dont trois sur de magnifiques passes après contact. (Crédit photo : Julien Poupart // Attitude Rugby)

Battus lors de la première journée, les Racingmen ont rectifié le tir de la plus belle manière ce soir, avec une victoire bonifiée face au promu lyonnais. Certes, les Ciel et Blanc manquent encore quelques repères et dans la fournaise de Colombes, avec des températures avoisinant les 35° au coup d’envoi, le jeu collectif est encore loin d’être rôdé. Mais grâce à une nette amélioration au niveau de l’engagement et de l’intensité, ajoutée à quelques gestes offensifs de grande classe de la part notamment du trois-quarts centre Casey Laulala , les hommes de Dimitri Szarzewski ont largement mérité leur succès bonifié.

« On avait envie de laver l’affront par rapport à la semaine dernière, où on a failli notamment dans l’engagement et le combat, observait le capitaine Szarzewski à la fin de la rencontre. Aujourd’hui on a essayé de tenir le ballon et de prendre le jeu à notre compte et cela a plutôt bien fonctionné. Avec la chaleur et la transpiration forcément le ballon était un peu plus glissant et on a commis quelques erreurs. Mais même s’il y a encore quelques approximations dans les attitudes et le comportement c’était très bien. Il faut continuer comme ça ! »

Quant à Laulala , qui avait déjà offert un premier essai à Henry Chavancy en première période, il a littéralement crevé l’écran lors du deuxième essai de celui-ci (58e), mystifiant la défense adverse avec sa course chaloupée, attendant l’ultime instant avant de fixer deux défenseurs et de passer son bras droit, offrant en toute sérénité un caviar à son partenaire. « C’est vrai, aujourd’hui on a vu de magnifiques off-loads ! s’enthousiasmait Szarzewski. Casey a été extraordinaire, il est arrivé à faire des passes après contact incroyables, et à faire jouer dans la défense. Forcément quand on arrive à débloquer la situation comme ça, on arrive à créer des incertitudes dans la défense et à marquer des essais. »

Pourtant, ce sont les Lyonnais, très entreprenants en début de match qui avaient ouvert le score dès la 3e minute avec un but de Frédéric Michalak des 20 mètres face aux poteaux.

La réponse des Franciliens s’est fait attendre, Dan Carter manquant sa première tentative de but suite à une pénalité à 28 mètres des poteaux après un quart d’heure de jeu. Mais quasiment tout de suite l’ouvreur néo-zélandais a effacé sa bourde, donnant le ton avec un geste offensif de toute beauté. Suite à une avancée des avants, Carter feinte la passe, glisse entre deux défenseurs et perce sur 15 mètres avant de raffuter l’arrière Armitage et remettre à l’intérieur pour Juan Imhoff qui marque le premier essai Ciel et Blanc de la saison à gauche des poteaux. Carter manque la transformation, mais le Racing 92 mène 5-3.

R92 VS LOU
R92 VS LOU
R92 VS LOU
R92 VS LOU
R92 VS LOU
R92 VS LOU

A peine cinq minutes plus tard, juste après la première pause fraîcheur les Racingmen rajoutaient un deuxième essai, grâce à une nouvelle percée fulgurante, cette fois de Casey Laulala . Fêtant sa première titularisation après de longs mois d’absence, sur un ballon de première main capté en touche par Yannick Nyanga , Laulala casse le premier plaquage, déchire le rideau défensif, fonce vers la ligne et d’une élégante chistera sert Chavancy qui n’a plus qu’à aplatir.

Carter transforme, et après 22 minutes le Champion de France a fait un premier break, menant 12-3. Mais grâce à deux buts de Michalak, Lyon réduit de déficit pour revenir à 12-9 à la pause.

En deuxième période, les Ciel et Blanc ont rapidement creusé l’écart, inscrivant l’essai du bonus à la 47e, grâce à un ballon porté structuré autour de Manu Carizza et en plongeon tout en puissance de Luc Ducalcon, entré en jeu à la mi-temps. Le bonus en poche, les Ciel et Blanc menaient 19-9, puis 22-9 grâce à l’unique but de Carter , qui terminera la soirée avec neuf points et un taux de réussite de quatre sur six.

Peu avant l’heure de jeu, Laulala mettait Chavancy en orbite pour son deuxième essai (29-9), mais à dix minutes de la fin, les Lyonnais marquaient leur unique essai, sur ballon porté, concrétisé par Mapusua.

Bref, malgré un temps de préparation ultra-court avant le début de la saison, la belle machine Ciel et Blanc est déjà bien lancée. « C’est vrai, l’intersaison a été courte, notait Szarzewski. Mais avec l’envie de bien faire et l’ambiance qui règne dans cette équipe, il y a du bon ! »

Ian BORTHWICK

Score final :

Racing 92 29-16 LOU. (MT 12-9)

Marqueurs.
RACING 92
4 Essais : J.Imhoff, H.Chavancy (2), L.Ducalcon
1 Pénalité : D.Carter
3 Transformations : D.Carter

LOU
Essai : C.Mapusua
3 Pénalités : F.Michalak
Transformation : F.Michalak

Vous aimerez aussi

Soutenez votre
équipe préférée !

22ème journée

Samedi 24 avril

Stade Ernest-Wallon

21h05 (Canal +)

-

Stade Toulousain

Racing 92

21ème journée

Week-end 1/2 mai

Paris La Défense Arena

A definir

-

Racing 92

Stade Francais

23ème journée

Samedi 8 mai

Paris La Défense Arena

14h45 (Canal +)

-

Racing 92

ASM Clermont

24ème journée

Week-end du 15/16 mai

Stade du Hameau

Date à définir

-

Section Paloise

Racing 92

25ème journée

Week-end du 29/30 mai

Stade Armandie

Date à définir

-

Agen

Racing 92

26ème journée

Week-end du 5/6 juin

Stade Amédée Domenech

Date à définir

-

Racing 92

CA Brive