Racing Actu

10/11/2016

SP vs R92 - Le Coeur du Racing

Les Ciel et Blanc se déplacent ce samedi au pied des Pyrénées où ils affronteront la Section Paloise pour le compte de la onzième journée du TOP 14. L’occasion, en pleine fenêtre internationale, pour les joueurs qui forment le noyau dur de l’équipe de se mettre en valeur. (Crédit photo : Julien Poupart // Attitude Rugby)

Déjà samedi dernier, à la sortie d’un succès éprouvant contre Montpellier (21-9), l’encadrement des Ciel et Blanc avait tenu à le souligner. Ceux qui ont tenu la baraque en fin de match, ceux qui ont résisté à cette séance hallucinante de pilonnage des Montpelliérains pendant plus de deux minutes en toute fin de partie, sans parler des deux enfants du club Henry Chavancy et Xavier Chauveau qui ont marqué les deux essais décisifs pour sceller la victoire, sont ceux qui forment le noyau vital du Racing 92. Les travailleurs de l’ombre qui tout au long de la saison tiennent leur rôle essentiel dans la vie du groupe.

Cette semaine encore, sur la pelouse du Hameau à Pau, la formation francilienne leur remettra les clés du camion Ciel et Blanc. En effet, en pleine fenêtre internationale, quelques heures à peine avant le coup d’envoi de France – Samoa à Toulouse, l’honneur de défendre les couleurs du Champion de France reviendra à ceux qui constituent le cœur de l’équipe. Car, confronté à l’absence d’une quinzaine de ses meilleurs éléments, dont dix en sélection, l’encadrement francilien devra une fois de plus s’appuyer sur les forces vives du club.

« On connaissait le calendrier, on savait qu’on serait amputés de pas mal de joueurs, reconnaît Laurent Travers, le co-entraîneur Ciel et Blanc. Mais c’est aussi une opportunité pour certains joueurs de montrer qu’eux aussi ils existent. Comme on l’a dit souvent, les joueurs qui y sont actuellement, c’est le cœur du club ; à eux de faire ce qu’il faut pour montrer qu’on peut vraiment compter sur eux. »

Henry Chavancy
Henry Chavancy

Quant aux Palois, quoique douzièmes du classement actuellement, ils s’avèrent particulièrement difficiles à manœuvrer à domicile. Sur les cinq rencontres depuis le début de la saison, en dehors de deux victoires nettes face à Bayonne (25-9) et Paris (23-6), ils comptent trois bonus défensifs contre les trois ténors du championnat que sont Toulon, l’UBB et Toulouse.

 « On voit bien que Pau est une équipe bien en place, une équipe qui pratique un bon rugby et qui tente de produire énormément de jeu, analyse Travers.  Mais quand  tu reçois, tu es souvent sous pression ;  à nous donc de les maintenir sous pression, et de montrer le même état d’esprit que l’on a vu en fin de match contre Montpellier. »

 « On s’attend à un match difficile là-bas, confirme le coach des avants Ciel et Blanc. Mais on y va avec la volonté de gagner,  et de faire le meilleur match possible pour l’emporter. En plus ça permettra à tout le monde de voir qu’on peut gagner sans certaines personnes. »

 Après tout, comme tous les Racingmen le savent, chaque fois qu’ils enfilent le maillot Ciel et Blanc ils peuvent lire ces paroles, brodées sur l’encolure : « le Racing a du cœur. Un cœur de vainqueur ».  

Vous aimerez aussi

Soutenez votre
équipe préférée !

18ème journée

Samedi 18 février

Paris La Défense Arena

17h00 (Rugby +)

-

Racing 92

CA Brive

19ème journée

Samedi 25 février 2023

Matmut Stadium Gerland

17h00 (Rugby +)

-

Lyon OU

Racing 92

20ème journée

Samedi 4 mars 2023

Paris La Défense Arena

01H00

-

Racing 92

Stade Toulousain

21ème journée

Samedi 25 mars 2023

01H00

-

Stade Francais

Racing 92

22ème journée

Samedi 15 avril 2023

02H00

-

Racing 92

Union Bordeaux-Begles

23ème journée

Samedi 22 avril 2023

02H00

-

USA Perpignan

Racing 92