Racing Actu

03/12/2016

SR vs R92 - Le Racing revient de loin

Longuement menés sur la pelouse de La Rochelle, grâce à leur mental les Ciel et Blanc ont arraché le nul (23-23) dans les toutes dernières secondes du match. Malgré plusieurs séquences irrésistibles qui ont mis à mal la défense rochelaise, les Racingmen pourtant n’ont pas su imposer leur jeu dans la durée. (Crédit photo : Stephane Masson)

Ils sont allés le chercher avec les tripes. Dans les tout derniers instants de ce duel intense, après avoir été menés pendant quasiment tout le match, les Ciel et Blanc ont arraché le nul (23-23) avec un essai rageur de Yannick Nyanga à la 80e.

Malgré cette fin de match électrique, face aux Rochelais survoltés, invaincus sur leur terrain depuis…la dernière visite des Franciliens les 27 mai dernier, les Ciel et Blanc ont une fois de plus manqué de constance, rendant trop de ballons pour s’imposer à l’extérieur.

« On peut s’en vouloir, râlait Brice Dulin , l’arrière international Ciel et Blanc à la fin du match. Certes on aurait pu perdre ce soir, mais on avait aussi les moyens de gagner. On a fait beaucoup trop d’erreurs, et on a été beaucoup trop indisciplinés pour espérer plus. »

Preuve du gros mental qui anime encore les Racingmen, cependant, ils sont allés chercher le nul malgré leur infériorité numérique, suite au carton jaune de Viliamu Afatia à la 70e.

En première période, les Rochelais avaient ouvert le score après un quart d’heure avec un essai de leur ailier Lacroix, suite à un cafouillage de Juan Imhoff près de la ligne de but. Sept minutes plus tard, les locaux doublaient la mise, avec un deuxième essai, marqué en force par le pilier droit Boughanmi suite à une pénaltouche à quelques mètres de la ligne. Avec la transformation de Holmes, la Rochelle menait 12-0, mais les Ciel et Blanc n’ont tardé à porter leur réponse, avec une des premières belles séquences franciliennes du match. Enchaînant les phases de jeu, les Racingmen ont fini par créer le déséquilibre, grâce à une belle croisée de Casey Laulala pour Juan Imhoff , mais c’est le deuxième ligne fidjien Leone Nakarawa qui concrétisait le mouvement, aplatissant en coin après belle percée et un double raffût. Daniel Carter transformait depuis la touche, et les Racingmen revenaient à 12-7 (27e).

SR vs R92
SR vs R92

Un but de Holmes redonnait de l’air aux Maritimes (15-7), mais grâce à deux buts de son vis-à-vis Carter (34e, 40e) le Racing 92 rentrait aux vestiaires avec seulement deux points d’écart (15-13).

En deuxième période, malgré deux cartons jaunes rochelais, les visiteurs n’ont toujours pas trouvé le moyen de percer la défense adverse. Un but de Carter à la 57e permettait aux Ciel et Blanc de prendre – brièvement- l’avantage (15-16), mais cela n’a duré que sept minutes, avant que Holmes ne passe un deuxième but (18-16), suivi d’un nouvel essai spectaculaire de l’ailier Lacroix (23-16, 69e).

Mais, alors que même le bonus semblait leur glisser entre les doigts, les Ciel et Blanc ont puisé dans leurs réserves pour aller chercher l’essai de l’égalisation. Un résultat qui permet au Champion de France en titre de remonter (provisoirement) à la 6e place du TOP 14.

SCORE FINAL STADE ROCHELAIS 23-23 RACING 92 (M/T : 15-13)
LES MARQUEURS
RACING 92
2 Essais : Nakarawa, Nyanga
3 Buts : Carter
2 Transformations : Carter
STADE ROCHELAIS
3 Essais Lacroix (2), Boughanmi
2 Buts : Holmes
Transformation : Holmes

Vous aimerez aussi

Soutenez votre
équipe préférée !

Quarts de finale

Dimanche 11 avril 2021

13H30

24 - 21

Union Bordeaux-Begles

Racing 92

21ème journée

Samedi 17 avril

Paris La Défense Arena

21h05 (Canal +)

-

Racing 92

Stade Francais

22ème journée

Samedi 24 avril

Stade Ernest-Wallon

21h05 (Canal +)

-

Stade Toulousain

Racing 92

23ème journée

Samedi 8 mai

Paris La Défense Arena

14h45 (Canal +)

-

Racing 92

ASM Clermont

24ème journée

Week-end du 15/16 mai

Stade du Hameau

Date à définir

-

Section Paloise

Racing 92

25ème journée

Week-end du 29/30 mai

Stade Armandie

Date à définir

-

Agen

Racing 92