Racing Actu

02/03/2020

Un mois pour la 3ème place !

Un mois de février fort en émotions pour les Ciel et Blanc !

FACE AUX CHAMPIONS DE FRANCE

Racing 92 vs Stade Toulousain – Dimanche 16 février

Victoire 30-27

La tâche s’annonçait ardue… affronter le champion de France, le Stade Toulousain après 5 défaites de suite face aux Rouge et Noir dont la dernière, amère, en quart de finale de coupe d’Europe.

Nourris par les erreurs des Racingmen, les stadistes ouvrent le score puis font la course en tête durant une majeure partie des 80 minutes. Mais les hommes d’Henry Chavancy parviennent à garder la tête froide, menés de 4 points à la 79ème ils arrachent une pénalité sur la sirène. Servi suite à une magnifique mêlée, Olivier Klemenczak plonge dans l’en-but et offre le match aux Ciel et Blanc.

Cette victoire, ni la plus belle ni la plus aboutie, a été arraché au mental et à l’envie, preuve que le groupe évolue et grandit depuis ce début de saison irrégulier.

La décla du capitaine Henry Chavancy

« Je ne sais pas où nous sommes allés chercher cette victoire. Je pense que nous avons eu de la chance sur le scénario de la rencontre. Nous faisons un match très moyen mais on avait vraiment à cœur de gagner, surtout face à Toulouse qui nous avait battu sur les derniers matchs, et de prouver que l’on pouvait les battre… je suis convaincu qu’on les retrouvera plus tard dans la saison. C’est une victoire moche mais c’est une victoire ! C‘est le plus important. »

DANS L’ANTRE DU LOU

LOU Rugby vs Racing 92 – Dimanche 23 février

Défaite 29-20

Après une victoire synonyme de 3ème place pour les Ciel et Blanc, le Racing se déplaçaient à Lyon, dauphin de ce TOP 14. Après 80 minutes intenses, les lyonnais vont briser la belle série de 5 victoires de suite de nos racingmen.

Une magnifique entame de match nous a laissé espérer une fin plus optimiste. Sérieux, batailleurs, les racingmen ont prouvé durant ces 40 minutes qu’ils méritent leur place durement gagnée tout au long de la saison.

Malheureusement la seconde période s’est dévoilée plus sombre pour les visiteurs de Gerland, dominés en mêlée et trop indisciplinés. Les Racingmen laissent échapper le bonus défensif

Brice Dulin : « Lyon a été très performant dans notre camp, on leur laisse l’opportunité de venir jouer chez nous. Nous avons perdu trop d’énergie pour sortir de notre camp, quand on arrivait dans leurs 40, cela a été une perte d’énergie et lorsque l’on arrive à rentrer dans leurs 30 mètres il fallait tirer sur la corde parce que l’on avait pas fait ce qu’il fallait stratégiquement pour arriver dans cette zone avec de l’énergie pour faire la différence. Cela a été un bras de fer tout au long de la rencontre sauf que l’on a faiblit en seconde période et le LOU en a profité dès qu’il le fallait. On est surtout frustrés par rapport à ce que l’on a pu produire. Ce sont des matchs intéressants, le classement est tellement serré que pour rester dans les 6 tous les week-end il faut essayer de grappiller des points à chaque rencontre. C’est une piqure de rappel  »

IMPRENABLES FACE AUX ROCHELAIS

Racing 92 vs Stade Rochelais – Samedi 293 février

Victoire 49-00 

Les Ciel et Blanc ont marché sur l’eau hier à Paris La Défense Arena ! Après un match difficile face au Lyonnais, nos Racingmen ont voulu re-partir à la conquête du podium du TOP 14, face à des Rochelais qui alignaient pourtant un beau XV de départ. Incisifs en attaque et implacables, les hommes de Teddy Iribaren ont accroché grâce à leur victoire une 3ème place provisoire au classement.

Ces 80 minutes ont aussi vu de jeunes joueurs se révéler aux yeux de Paris La Défense Arena : Dorian Laborde, impressionnant depuis le 7s a été élu homme du match, Teddy Baubigny, jeune talonneur formé au club, a de nouveau confirmé la confiance qui lui a été accordé depuis le début de saison.

Cedate Gomes Sa :

« On voulait vraiment jouer ce match à fond avant la trêve. Et ça s’est passé exactement comme on voulait. Pour la première fois, on a su maintenir la pression de la 1re minute à la 80e. On ne peut être que contents : on avait prévu de bien démarrer, de commencer fort en mettant beaucoup de rythme, en essayant de les faire courir, de les bouger.

On voulait, nous les gros, se déplacer plus vite que leur pack pour pouvoir les épuiser. On a senti qu’on était bien rentrés dans le match. Quand eux ont commencé à lâcher, on s’est dit qu’il ne fallait pas qu’on s’arrête là. On voulait enfoncer le clou. En seconde période, on ne voulait pas lâcher car on était devant au score. Il fallait vraiment que les remplaçants apportent quelque chose en plus. »

Vous aimerez aussi

Soutenez votre
équipe préférée !

7ème journée

Samedi 16 octobre

Stade Mayol

21h05 (Canal +)

-

Toulon

Racing 92

8ème journée

Samedi 23 octobre 2021

Paris La Defense Arena

17h00 (Canal + )

-

Racing 92

Montpellier Herault

9ème journée

Dimanche 31 octobre

Paris La Defense Arena

21h05 (Canal +)

-

Racing 92

Stade Toulousain

10ème journée

Samedi 6 novembre 2021

17h00 (Canal + )

-

CA Brive

Racing 92

11ème journée

Samedi 27 novembre 2021

01H00

-

Racing 92

Union Bordeaux-Begles

12ème journée

Samedi 4 décembre 2021

01H00

-

Castres Olympique

Racing 92