ESPOIRS DU RACING 92
RACING ACTU

ESPOIRS - Matchs après matchs

Avec une victoire et une défaite en 2019, nos jeunes Ciel et Blanc se déplacent à Pau pour affronter le premier de la poule. Découvrez l'interview de Florent Guichard qui résume ce début d'année des Espoirs du Racing.

Votre début d'année a été plutôt positif (défaite à Bordeaux 11-9 victoire 22-6 face à Agen)

Notre année 2019 par un match face à l’UBB , il reflétait une importance certaine su l’aspect comptable et notamment sur la perspective de qualif.
Nous avions concentré énormément  d’énergie sur ce match la. Le défi a largement été relevé sur l’engagement et l’investissement  et de l’intensité face à une telle équipe (2ème de poule)
La fin de match est sifflée sur de la frustration, nous perdons de peu, avec notamment 4 occasions d’essais dont 2 refusés et quelques actions vendangés. Malgré cela, la satisfaction d’avoir rivalisé domine, la victoire était à portée de main !
Le groupe est ressorti grandi de cette rencontre, nous prenons conscience d’avoir une vraie équipe de caractère, très homogène et déterminée.

En ce début d’année nous avons décidé de prendre les matchs les uns après les autres. En effet nous n’avons notre destin entre nos mains ; certaines équipes sont au dessus de nous avec des matchs de retard…

Le match face à Agen a été préparé avec beaucoup de soin et revêtait une grande importance : la défaite du match aller, et le besoin de confirmer notre pouvoir offensif démontré lors des derniers matchs.
Nous sommes très entreprenants en  1ère mi-temps, nous  imprimons notre rythme en jouant tous les ballons. Malgré de petites fautes et des déchets notre investissement des premières 40 minutes a payé et a eu des répercussions sur l’adversaire. Le bonus offensif est une vraie récompense.

A noter la présence de Raphaël Lagarde avec nous, qui en plus d’être un bon joueur, est un exemple pour les jeunes ! Cela a été un plaisir de l’avoir avec nous.

Comment appréhendez-vous ce gros déplacement à Pau, face à qui vous aviez encaissé plus de 50 points  en phase aller ?

La semaine de préparation du match de Pau (1er de la poule) a été compliquée avec les intempéries qui nous demandent de l’adaptation sur nos cessions d’entrainement. De plus, pas mal de nos jeunes vont avoir la chance de faire partie du groupe pro. Cela va nous  amenuiser nos forces.
Mais ce contexte d’adversité revête un caractère excitant. Cela créé un beau challenge. Le turn-over sera intéressant,  nous allons intégrer des joueurs qui ont a cœur de faire leurs preuves

TOUS LES COMMENTAIRES

SUR LE MÊME SUJET