R92 vs ASM
RACING ACTU

R92 vs ASM - '' Notre première finale ''

Tous les espoirs sont encore permis pour les Ciel et Blanc qui s’imposent face à Clermont (27-24) devant 31 432 spectateurs cet après-midi à Lille. Malgré une grosse remontée clermontoise en deuxième période, c’est grâce à un premier acte dominé de bout en bout que les Racingmen remportent une victoire précieuse face au dauphin du TOP 14. (Crédit photo : Jean-Yves LHORS)

Il ne fallait pas arriver en retard au stade Pierre-Mauroy aujourd’hui. Car dès les premières secondes les Ciel et Blanc ont annoncé la couleur, inscrivant un essai par Leone Nakarawa après seulement 44 secondes de jeu. A l’image d’une équipe francilienne entreprenante et sûre de ses forces, ce sont les avants Ciel et Blanc qui récupèrent le coup d’envoi de Daniel Carter ; une belle passe après contact de Casey Laulala , une percée de plus de 20 mètres par Chris Masoe , et voilà les Racingmen déjà au pied des poteaux clermontois. Au point de chute l’ASM est pénalisé, le capitaine Dimitri Szarzewski la joue rapidement et envoie son deuxième ligne Nakarawa dans l’en-but, tout cela en moins d’une minute.

Carter transforme, le Racing mène 7-0, puis 10-0 après un premier but de l’ouvreur néo-zélandais, des 25 mètres en coin. Carter creuse encore l’écart à 13-0 à la 19e, son deuxième but sanctionnant le carton jaune de Benson Stanley pour antijeu dans la zone rouge.

Alors que les Ciel et Blanc ne cessent de trouver des espaces dans la défense adverse, de gagner leurs duels et de jouer en avançant, les Clermontois ont le plus grand mal à construire leur jeu. Leurs buteurs, Spedding (5e) puis Brett (27e), manquent les deux uniques occasions de scorer en première période. Tandis que, concrétisant une première moitié de match à sens unique, les Ciel et Blanc inscrivent un deuxième essai, par Chris Masoe tout en puissance, la transformation de Carter portant la marque à 20-0 après une demi-heure de jeu.
« C’est vrai on a fait une première mi-temps idéale, en mettant sous pression cette équipe de Clermont, en étant assez pragmatique et en marquant de beaux essais ! » s’exclamait le trois-quarts centre international Henry Chavancy à la fin du match. 

leone-nakarawara
Leone Nakarawara
© Jean-Yves LHORS

Seulement voilà, après avoir mené 20-0 à la pause, les Ciel et Blanc se voient rattraper en deuxième période par une équipe clermontoise qui petit a petit a repris le jeu à son compte. Un premier essai de Jedrasiak (47e), transformé par Brett, un but de Brett des 20 face aux poteaux, et les visiteurs reviennent à dix longueurs (20-10, 52e).
Il fallait attendre l’heure du jeu pour voir les Ciel et Blanc marquer de nouveau, cette fois par la voie de Juan Imhoff à l’aile gauche, après une magnifique combinaison en touche entre Bernard Le Roux et Virgile Lacombe sur le flanc droit du terrain. Carter , auteur d’un sans faute au pied (5 sur 5) transformait (27-10) et tout d’un coup le bonus offensif se profilait à l’horizon.
Dix minutes plus tard en revanche, les Clermontois sont revenus en force, grâce à un essai de pénalité suite à une mêlée sous les poteaux franciliens (27-17). Suivi, à la 75e, d’un troisième essai, par le remplaçant Alivereti Raka, permettant aux Auvergnats d’arracher le bonus défensif.
« Bien sûr, à la mi-temps on savait que rien n’était fini, et c’était dur jusqu’à la dernière seconde ! soufflait Chavancy. Mais cette victoire est vachement importante pour nous, elle nous permet de nous maintenir en vie dans ce championnat. »

Pour le Racing 92 cette rencontre délocalisée était un peu le match de la dernière chance. Mais grâce à ce succès les Ciel et Blanc remontent provisoirement à la 7e place, et peuvent encore espérer décrocher un ticket pour la phase finale. « On savait qu’une défaite aujourd’hui était synonyme pratiquement de fin de saison pour nous, confirme Chavancy. Rien n’est encore gagné, on en est encore loin. Mais rien n’est encore perdu non plus. Car aujourd’hui, on a gagné notre première finale ! »

SCORE FINAL
RACING 27-24 CLERMONT (M/T 20-0)

LES MARQUEURS
RACING 92
3 ESSAIS : Nakarawa, Masoe, Imhoff
2 BUTS : Carter
3 TRANSFORMATIONS : Carter

ASM CLERMONT AUVERGNE
3 ESSAIS : Jedrasiak, Pénalité, Raka
BUT : Brett
3 TRANSFORMATIONS : Brett

TOUS LES COMMENTAIRES

SUR LE MÊME SUJET